• GOOD GANG PARIS

Histoire d'une jupe

Un trésor vintage Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent, 11 rue Jean-Goujon à Paris, décembre 1961

© Droits réservés Musée Yves Saint Laurent



C. . m’écoutait raconter à sa collègue, la - très sympathique - vendeuse du corner @maisonsajouofficiel voisin au @lebonmarcherivegauche , ce que j’allais faire avec les fils à broder que j’étais en train de choisir.

Je parlais de réparation créative et de durabilité émotionnelle.

C’est à cet instant que C. me parle de sa jupe adorée, qu’elle ne porte plus à cause d’une attaque de mites. Des mites de luxe puisque la jupe en question est un prototype YSL acheté au début des années 1990…

Un modèle unique donc, et vintage !

La jupe est d’autant plus précieuse qu’elle appartient à cette catégorie de vêtements magiques qui donnent, redonnent le moral les jours sans, et ne font pas sentir les petits écarts de poids.


Bref, C. est à la recherche d’une solution pour faire réparer cette merveille, mais, surtout,

une solution qui ne lui enlève rien de sa perfection.

Elle me dit douter de pouvoir trouver quelqu’un qui ait ce talent.

Je lui explique que je ne possède pas moi même ces compétences ni la technique nécessaire, mais j’ai repéré @remaillage_paris, qui a l’air de faire un travail d’expert.


Car, si le stoppage et le remaillage ne font plus vraiment partie de notre vocabulaire actuel,

(mais ça va revenir !) ces savoir-faire ne sont pas perdus pour autant et on trouve heureusement encore des professionnels qui peuvent sauver un vêtement sans que la moindre trace de l’intervention soit détectable.

Vous allez me dire que c’est tout le contraire de la réparation visible qu’on pratique et partage dans les ateliers chez Good Gang Paris ?


Pas vraiment, puisque l’enjeu est le même : l’attachement à faire durer un vêtement,

que ce soit pour des raisons sentimentales, pratiques ou d’engagement.


C. a promis sa reconnaissance éternelle si la jupe était réparée comme espéré !

On n’en demande pas tant, une photo et un petit message ça nous ira très bien !













©isabellecabrita-2021